Histoire

En 1939 le Gouvernement de l'URSS a décidé de construire une usine de grues lourdes à Kurgan. La construction de l'entreprise interrompue pendant la Seconde Guerre mondiale s’est poursuivie en 1947.

Les années 50

En 1950 l'usine de grues lourdes de Kurgan a commencé à fabriqué les premiers produits.

En 1954 l'entreprise a été renommée en «Usine de construction mécaniques de Kurgan».

En 1955 l'usine passe à la production en série des tracteurs à chenilles ATS.

Les années 60

En 1962 l'entreprise lance un nouveau produit : tracteur d'artillerie ATS-59.

En 1967 l’usine commence la production en série d'un produit fondamentalement nouveau : véhicule de combat d'infanterie BMP-1.

Les années 70

L'entreprise produit plusieurs milliers de véhicules de combat d'infanterie BMP-1 et les fournit à l'Armée soviétique et aux armées des pays amis.

Les années 80

Depuis 1980 l'usine produit le véhicule de combat d'infanterie BMP-2. La production sous licence de BMP-2 est organisée en Slovaquie et en Inde.

En 1978 l’usine fabrique un prototype de BMP-3. À la suite de nouvelles améliorations le système d'armes d’un nouveau véhicule subit des changements importants et en 1986 BMP-3 passe avec succès les essais d'État.

Depuis 1987 l'usine, sans réduire la production de BMP-2, commence la production en série de BMP-3.

Les années 90

En 1992 le décret du Gouvernement de la Fédération de Russie transforme l'entreprise de production «Kurganmashzavod» en société anonyme de type ouvert de droit russe «Usine de construction mécaniques de Kurgan» (SAO «Kurganmashzavod»).

La réduction des achats du Ministère de la défense de la Fédération de Russie associée à la crise de l'économie russe est compensée par des contrats d'exportation. Le véhicule de combat d'infanterie BMP-3 commence à être exporté vers les Émirats arabes unis, le Koweït, la Corée du Sud et la République de Chypre.

Les années 2000

SAO «Kurganmashzavod» continue de maintenir sa position de leader du complexe de défense russe. Le rendement élevé et la qualité des véhicules produits par l'entreprise sont confirmés par de nombreuses livraisons de l'équipement à l'exportation. L'usine vend ses produits via SA «Rosoboronexport», intermédiaire d'État de livraison des produits militaires destinés à l'exportation.

En 2008 l’usine fabrique les prototypes des véhicules de combat des troupes aéroporté BMD-4 et BTR-MD.

En 2010 l’entreprise commence le développement des véhicules prometteurs basés sur une plate-forme à chenilles moyenne unifiée pour les forces terrestres russes.

En 2015 pour la première fois «Kurganmashzavod» présente un prototype du véhicule blindé BT-3F pour l'infanterie de marine dans le cadre du Forum militaire et technique international «Armée».

En 2016 le véhicule de combat des troupes aéroportées BMD-4M et le véhicule blindé de débarquement BTR-MDM sont adoptés par l'armée russe après les essais d'État réussis. Ce matériel de débarquement commence à être livré dans le cadre de la commande de défense de l’État.

Depuis février 2019 SAO «Kurganmashzavod» fait partie du holding SA « Groupement de recherche et production « Systèmes de haute précision » de la corporation d’État «Rostec».

Depuis 2019 la forme juridique de l'entreprise SAO (société anonyme de type ouvert de droit russe) a changé pour SAP (société anonyme publique) «Kurganmashzavod».

Lors de la production des véhicules de combat d'infanterie l'entreprise a accumulé une riche expérience en coopération avec des clients russes et étrangers.

L'entreprise assure la maintenance et la modernisation des véhicules, la fourniture de pièces de rechange, organise la formation des spécialistes du client dans l'exploitation et la maintenance des équipements militaires.

SAP «Kurganmashzavod» prend une part active aux expositions d'armes internationales. Les produits de l’entreprise recevaient à plusieurs reprises la plus haute évaluation des spécialistes. En France, en Espagne et aux États-Unis, «Kurganmashzavod» recevait des prix internationaux pour sa haute qualité. L’entreprise présente chaque année ses produits au Forum militaire et technique international de «Armée».